Vol d’équipement sur un chantier

Mise en situation

Dans le cadre de travaux d’excavation visant la construction d’un immeuble commercial, un entrepreneur général a laissé sa pelle mécanique sur un chantier et s’est assuré de la verrouiller. Le lendemain matin, à l’ouverture du chantier, la pelle mécanique d’une valeur de 32 000 $ avait disparu. En plus de devoir faire face à la perte d’un équipement de valeur, l’entrepreneur risquait de retarder la suite des travaux et ainsi d’absorber une pénalité contractuelle.

Règlement

Heureusement, il avait assuré tous ses équipements. Sa protection d’assurance couvre donc sa pelle mécanique. Après avoir informé Desjardins Assurances de la situation et des enjeux opérationnels à venir, la réclamation fut réglée rapidement et l’entrepreneur fut en mesure de reprendre ses travaux sans retard supplémentaire. À la suite de cette mésaventure, celui-ci a installé un système antivol et bénéficie toujours de nos protections.

Ce texte, tiré d’un cas réel, n’est présenté qu’à titre illustratif. Le traitement des réclamations varie selon les faits et circonstances propres à chaque dossier ainsi qu’en fonction des clauses inscrites au contrat d’assurance. Ce cas a été rédigé en septembre 2011.

Infolettre En bonne compagnie

Profitez de notre expertise et de nos conseils en prévention dans notre infolettre pour entreprises.

S'abonner

Pourquoi s'abonner »

Réclamations 1 888 776-8343 Service d'urgence
24 heures sur 24

Pourquoi choisir un assureur direct et non un courtier ?

Pour en savoir plus »

Vous comprendre

Voilà la mission de nos experts en prévention

Conseils de prévention :

Voir tous les conseils »
1 877 838-0031

Desjardins Assurances et Desjardins Assurances Entreprises désignent Desjardins Assurances générales inc.
© 2011-2017 Tous droits réservés.